WantedDesign - New-York - Design Schools Workshop 2018 – Future Heirloom Retour aux projets

Feedback global des étudiants Aliette PLATIAU, Agathe BAUDIN, Arnaud CORVISIER, Hugo ARTARIT et Mitja BEHNKE:

Le 15 mai 2018 nous partons à New York pour participer au workshop organisé par WantedDesign.

Après un jour de déambulation dans la ville pluvieuse, et la participation à la soirée de lancement de la design week à Industry City, nous commençons le workshop le 17. Le thème cette année est : l’héritage. Quel est notre héritage moderne ? Qu’est ce que nous, génération du big data, avons à transmettre aux générations futures ? Et sous quelle forme ?

Avec ces questions en tête, nous retrouvons les étudiants des 6 autres écoles participantes : Pratt Institute de New York, ArtCenter de Pasadena, Appalachian State University de Caroline du Nord , Lodz de Pologne, Aalto de Finlande et Centro de Mexico.

La première journée est consacrée à la présentation de nos travaux, effectués en amont, afin de se préparer au mieux à ce sujet. Chaque école a ainsi dû chercher 40 photos relatives à l’héritage dans sa culture, et chaque étudiant présente aux autres son objet d’héritage personnel, ainsi qu’un objet de réinterprétation.

C’est l’occasion pour nous déjà de comprendre comment fonctionne chaque école, et de découvrir de nouvelles réflexions sur le sujet. Les mentors de chaque école et les partenaires se présentent ensuite, afin de nous expliquer comment ils pourront nous aider au mieux dans la suite du workshop. Core77 se charge de la communication de l’évènement, FilzFelt, Shapeways et Artefacto de fournir les matières premières.

En fin de journée, nous créons les équipes. Le soir nous participons au rendez-vous des anciens d’ArtCenter, avec les autres étudiants, et finissons la soirée en allant nous balader dans New York.

Le lendemain, nous commençons un brainstorming par équipe. Celui-ci est un exercice parfois éprouvant car les idées fusent, et il faut suivre vite les réflexions, mais il nous permet d’ouvrir les horizons et de commencer à distinguer des pistes d’intérêts. L’après midi, nous devons développer 3 pistes sur de grands panneaux, que nous présentons devant les mentors. Un sujet est conservé, que nous élargissons et creusons jusqu’à 18h. A 20h, le cocktail d’ouverture de l’exposition à Manhattan bat son plein, présentant des projets de studio et d’étudiants. C’est pour nous l’occasion de réseauter et de découvrir un peu les coulisses de la Design Week...

Samedi, la matinée est consacrée à la préparation de la présentation qui a lieu devant les mentors l’après midi. L’idée évolue, des scénarios se dessinent et déjà des volumes se créent. Nous sommes étonnés par la rapidité et l’efficacité de nos équipes ; à 14h nous avons tous une présentation prête et très correcte !

Les propositions sont jugées, recadrées, améliorées, nous continuons à discuter jusqu’au soir.

Ce soir là, nous sommes invités à l’ambassade française, pour un cocktail avec les designers français qui participent à la design week. Nous croisons Jean-Charles de Castelbajac, François Azambourg et des étudiants de l'Ensad.

Toute la journée du 20 est dédiée à l’expérimentation et la fabrication de prototypes et de maquettes. La clay est sortie, les arduinos sont sur les tables, les impressions 3D ou les découpes lasers sont lancées … En fin de journée c’est le moment des finitions et des prises de photos.

Le lundi est le dernier jour avant le rendu. Nous présentons une ébauche de présentation finale aux mentors, finissons les maquettes et passons le reste de la journée à nous préparer pour la présentation du lendemain.

Mardi 22 mai, d-day. Ca y est, le jour du rendu est arrivé, nous passons groupe après groupe devant le jury composé du directeur de Core 77 et de plusieurs designers. Les retours sont parfois critiques, souvent positifs, toujours constructifs.

Nous sommes fatigués mais fiers de nos projets, et de l’accomplissement du travail collectif.

Après délibération du jury, 3 équipes sont annoncées vainqueurs. Les photographes s’empressent d’immortaliser le moment.

Par la suite, les étudiants américains nous emmènent goûter aux « meilleurs cookies de NY » dans les petites rues de Chelsea.

Nous rentrons à l’appartement où notre hôte nous a laissé une bouteille de champagne pour fêter notre victoire collective, et il est déjà temps de rentrer.

Nous plions bagage, montons dans le taxi et nous retrouvons à Paris, et à Strate, un peu groggy de cette aventure mais désormais sûrs de nos capacités de designer et enrichis d’une nouvelle expérience !

Les projets

Melio - Collective memory

Agathe Baudin, Ryan Decker, Alice Kixon Kirk, Miranda Lapour, Martyna Piasciak

Melio Collective Memory is a platform that captures the moments we cherish in a AR or VR database. It enhances our personal lives and allows us to share experiences with others. We access this world of our own creation with a personal talisman, a totem of our own that acts as a key to this new world.

 

Root(s) - A living Heirloom

Mitja Behnke, Julia Popova, Alberto Zinser Werschkull, Charlie Hodges,

If people could customize nature, would they care about it as much as they care about themselves?      

Root(S) allows people to safely engrave their initials into the genome of a tree.        Raising your personalized tree creates a powerful bond between you and a living heirloom that will extend across generations and the anthropocene.

 

Imprint - Meaningful Moment

Aliette Platiau, Linda Xin, Barbara Reszka, Mason Hawkins, Andres Zavala

FR

Imprint est un objet intelligent qui transmet les souvenirs physiques et intangibles de vos proches aux générations futures, agissant comme le substitut d'un être cher.
L'héritage capture une étreinte physique entre deux personnes à travers sa forme en laiton, exprimant les détails et les plis de la peau dans la forme finale. Une technologie de tracking y est intégrée, qui stocke l'histoire d'un être cher à travers le suivi de sa position et le rythme cardiaque, afin d’indiquer une connexion à un lieu .

La capture de données est activée lorsque deux proches s'engagent dans le même geste ou “moment d'impression”.

Lorsque l'appareil est transmis à la génération suivante, l'utilisateur ressent de légères pulsations de chaleur chaque fois qu'il passe devant des emplacements où des données de «mémoire» ont été capturées.

Imprint est une réponse au changement culturel de notre génération, où les expériences sont plus valorisées que les objets en eux-mêmes. Notre héritage futur permet de transmettre des expériences intangibles dans un objet de substitution, qui vit et respire avec chaque génération.

ENG

Imprint is a smart wearable that transmits both the physical and intangible memories of your loved ones to future generations, acting as the surrogate of a loved one.
The heirloom captures the physical embrace between two people through its cast brass form, expressing the details and folds of the skin.
It is embedded with sensing technology that stores the history of a loved one through location tracking and heartbeat, in order to indicate a connection to place.

Data capturing is activated when two loved ones engage in the same gesture—or "Imprint" moment.

When the device gets passed down to the next generation, the user feels gentle pulses of warmth whenever he or she passes locations where "memory" data was captured.

Imprint is a response to our generation's cultural shift, where experiences are more valued than objects within themselves. Our future heirloom is about passing down intangible experiences in a surrogate object, that lives and breathes with each generation.
 

Amalgam - Family Identity Pattern Generator

Alan Abraham, Arnaud Corvisier, Gabriela Barrera, Lindsay Everhart, Marta Wota

Amalgam, the family identity pattern generator, defines the future heirloom by building a unified connection between family generations. By using an algorithm, it decodes one's genetics, personality, and signature to produce an abstract pattern tile unique to that individual. Amalgam allows them to “layer their legacy” among those who came before them, much like a family tree. It also utilizes the transparency of glass and its ability to transmit light to evoke emotion and nostalgia when viewing the physical heirloom as a whole.
 

Neo - Trash as Heirlloom

Tony Yau, Marie Beaulieu, Hugo Artarit, Alynn Tergevorkian

Neo is a provocation that reminds the public that our trash is precious. What we are leaving behind will affect our future generations.

Neo is an ecosystem that allows citizens to recycle their plastic bottles to produce a new kind of plastic, all this new raw material will then be available to everyone (designers, artists, citizens). Thanks to this new plastic, everyone can use it to repair damaged elements of the city, so they can leave a legacy much more useful for future generations.    

 

Img Credit: Sandrine Charvet / Boguslaw Krzciuk / Ikon Productions.

Melio - Collective memory
WantedDesign - New-York - Design Schools Workshop 2018 – Future Heirloom
Root(s) - A living Heirloom
WantedDesign - New-York - Design Schools Workshop 2018 – Future Heirloom
Imprint - Meaningful Moment
WantedDesign - New-York - Design Schools Workshop 2018 – Future Heirloom
Amalgam - Family Identity Pattern Generator
WantedDesign - New-York - Design Schools Workshop 2018 – Future Heirloom
Neo - Trash as Heirlloom
WantedDesign - New-York - Design Schools Workshop 2018 – Future Heirloom